30 octobre 2017

Le nouveau plan d'action du gouvernement pour aider les PME à grandir

La France compte trois fois moins d'entreprises à taille intermédiaire (ETI) que l'Allemagne. Pourquoi une telle lacune?

Pour le gouvernement, la réponse est à trouver notamment dans la fiscalité et le financement.
Pour lever certains obstacles, Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances et Benjamin Griveaux, secrétaire d'État, ont lancé lundi 23 octobre 2017 un plan d'action autour de six thématiques : financement; partage de la valeur et engagement sociétal des entreprises; numérisation; simplification; conquête de l'international; et création, croissance, transmission et rebond.

La méthode de la co-construction

Cette concertation va prendre plusieurs formes : contribution des partenaires sociaux et des organisations professionnelles, mobilisation des régions avec l'appui des services des Direccte, sollicitation des groupes parlementaires et du Conseil économique, social et environnemental (CESE).

En parallèle, six binômes ou trinômes, qui associent les parlementaires et les chefs d'entreprise, organiseront des entretiens et ateliers au sein d'un espace de coworking à Bercy, et formuleront des propositions au plus près des besoins exprimés. Parmi les entrepreneurs, il y aura par exemple Eric Kayser, l'artisan boulanger, Sylvain Orebi, le président de Kusmi Tea-Løv Organic, Alice Zagury, présidente de The Family, Lionel Baud, p-dg de Baud Industries ou encore Clémentine Gallet, p-dg de Coriolis Composite.

"Ce choix répond à une conviction : que l'administration ne doit pas avoir le monopole de la fabrique des politiques publiques ; que c'est en partant du terrain, en prenant appui sur notre intelligence collective que nous ferons émerger les solutions les plus efficaces pour permettre à nos entreprises de déployer leur potentiel", affirment Bruno Le Maire et Benjamin Griveaux dans un communiqué de presse.

Cette première phase de consultation se terminera le 10 décembre. Viendra ensuite un travail d'analyse des différentes contributions. Les propositions qui en seront tirées feront l'objet d'une consultation publique en ligne en janvier 2018. Un projet de loi sera présenté en Conseil des ministres dès avril 2018. 

Retrouvez cet article sur "www.chefdentreprise.com" et ici en téléchargement

Partager cette page :

Demandez votre badge

Le formulaire de demande de badge sera accessible à partir de mi-novembre, pour être averti dès l’ouverture, renseignez les informations ci-dessous

30 octobre 2017

L'intelligence artificielle fait courir les investisseurs en Europe

Trois fois plus de start-up spécialisées dans l'Intelligence artificielle ont été financées en 2016, par rapport à 2015, selon une enquête réalisée par Serena Capital. La lame de fond touche presque tous les secteurs.
Lire la suite

© 2017 tous droits réservés. Mentions légales